Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


older | 1 | .... | 3 | 4 | (Page 5) | 6 | newer

    0 0


    Etonnant que personne ne sente venir le coup ! Une perquisition des policiers au siège du FN hier, pour une affaire qui date de 11 mois ! ! ! Ne soyons pas dupes, parlons de perquisition politique sous couvert d’un mandat judiciaire bidon ! Idem sur l’objet de leur présence : ils ne sont venus par hasard et savaient ce qu’ils cherchaient !

    A quoi peut travailler le PS, à 14 mois d’un scrutin majeur risquant de signer le glas de son existence,  s’il n’est pas au second tour ? Pas besoin de vous faire un dessin !

    Mais pour battre le FN au premier tour, il faut du lourd ! Pas un truc à la mords-moi-le-nœud au sujet de rémunération d’assistants parlementaires en frais de mission pour faire de la revue de presse ! Il faut une vraie bombe, à sortir de préférence juste avant l’élection !

    En matière de bombe, mieux vaut en utiliser une déjà testée, dont on connaît l’amorçage, le fonctionnement et le souffle. Tiens, comme celle de « F comme Fasciste, N comme Nazi », l’arme fétiche du PS, ayant fait ses preuves maintes fois sous Mitterand (au passage, vous remarquerez la façon dont Hollande marche de plus en plus dans les pas de Mitterand, en terme de stratégie politicienne).

    Et comme à chaque fois dans le passé, c’est le haut de la pyramide frontiste qui va offrir la bombe pour se faire sauter. C’est même déjà trop tard, l’explosif est déjà posé avec « le fil rouge sur le bouton rouge, et fil noir sur le bouton noir », à l’image des couleurs du drapeau nazi, celui arboré secrètement par le cabinet noir de la présidente du FN, son premier cercle de campagne parisianiste : Peninque, Chatillon, Loustau, Iorio, Lacapelle, Duguet, Minh Tran Long and co… ! C’est justement les preuves de l’existence opérationnelle de ce cabinet noir, dans l’organigramme secret du FN, que sont venus probablement chercher les policiers commandités.

    La suite est déjà écrite. Avant l’élection présidentielle, on aura le droit à de sulfureuses révélations, sur le passé et le présent de ce premier cercle mariniste (accointances néo-nazis, réseaux étrangers, détournement d’argent, fraudes fiscales, comptes truqués, mœurs de footballeurs,…). Beaucoup sont déjà mis en examen dans le cadre de l’affaire Riwal, donc déjà dans les petits papiers (bientôt grands) de la justice. 

    La faute incombe totalement à celle qui a refusé, lors du dernier séminaire de son parti à Étiolles, de prendre l’ultime virage en acceptant de nettoyer les écuries et rompre avec le microcosme parisien. Est-elle totalement compromise, au point de ne pas avoir le choix ? Est-ce le manque de compétences idéologiques au FN qui l’oblige à se tourner vers les néo-bruns de service et leur ivresse de pouvoir (et l’argent qui va avec) ?

    Tel père, telle fille ! Sous leurs présidences, le FN reste un instrument du pouvoir en place. De son plein gré, c’est cela le pire ! 

    Il faudra attendre la petite fille, moins contaminée et plus loin de Paris, pour voir enfin venir une réelle stratégie gagnante. Ou pas !

    Le Droitiste

    0 0


    Qu’elle rapport entre la LDJ et les attentats du 11 septembre ? 

    Retour en 1990. Le fondateur de la LDJ, Meir Kahane, se fait assassiner par un islamiste à New-York dans un hôtel. Son nom : El Sayyid Nosair, un immigré égyptien venu s’installer en 1981 aux USA mais qui va très vite exprimer une aversion pour la culture de son pays d’adoption et basculer dans l’islamisme (parcours désormais classique de nos "chances pour l’occident"). 

    Notre apprenti islamiste avait commencé par fréquenter, au milieu des années 80, la mosquée Al-Farooq de Brooklyn où il a fait la rencontre d’autres islamistes en herbe sous la houlette d’imans radicaux. Ce petit monde formera une cellule terroriste et préméditera plusieurs assassinats et attentats. Ils envisageront, par exemple, d’assassiner Gorbatchev en visite officiel à New-York, mais abandonnent. Idem avec Ariel Sharon. 

    Le grand fait d’arme de cette cellule sera l’attentat du World Trade Center, le 26 février 1993 avec l’intention de faire s’effondrer une tour (depuis son parking souterain) pour qu’elle percute la suivante. Etonnant cette similitude avec l’attentat du 11 septembre 2001 et cette volonté de faire tomber, non pas une, mais les deux en même temps. Plus tard, on apprendra que cette petite katiba new-yorkaise avait prêtée allégeance à Al-Qaïda, commandée par… Ben Laden !

    A la même période, Nosair fréquente une association chargée de collecter des fonds pour soutenir les moudjahidins en Afghanistan contre l’URSS. Et devinez qui est le fondateur de cette association ? Oussama Ben Laden, encore !

    Ce n’est pas fini ! Qui va payer sa défense juridique à son procès pour l'assassinat de Meir Kahane (via une collecte de fond effectuée en Arabie Saoudite), Oussama Ben Laden, toujours ! 

    Je récapitule : l’assassinat du fondateur de la LDJ, en 1990, a eu lieu 3 ans avant le premier attentat du World Trade Center et 11 ans avant le deuxième. Et pourtant le FBI, n’a rien vu venir ! C’est d’autant plus louche que lors de l’interpellation de Nosair, la police arrête deux hommes, de la cellule Al-Qaïda, dans son appartement puis les relâche faute d’élèments probants. Plus louche encore, elle saisit des caisses de documents, classés immédiatement Top Secret ! ! !


    Même dans sa mort, on peut dire que Meir Kahane était une sorte d'annonciateur. Sa mort aurait du permettre aux USA de démanteler tout le réseau de son assassin et ouvrir les yeux sur ce qu’il se tramait contre eux de la part de Ben Laden. Mais que dalle ! 

    Qui était le président des USA à cette époque ? Ah oui, Bill Clinton (de 1993 à 2001) ! Tout s’explique ! Et dire qu’on risque de se farcir sa femme ! Comment ? En plus, le Président démocrate actuel menace de mettre son veto pour interdire d’éventuelles poursuites contre l’Arabie Saoudite ! Tu m’étonnes !

    Le Droitiste


    0 0


    Depuis un moment, j’ai une petite voix persistante dans la tête qui me dit : « Au train où vont les choses, tu vas péter une durite, faire fuir ton entourage, finir aigri tout seul à maudire en permanence l’actualité ! ». Et de poursuivre : « Tu crois quoi ? Des attentats en France, il va y en avoir encore des centaines et pour plusieurs années ! La désinformation médiatique du "padamalgam" va devenir la norme pour endormir les populations ! L’impunité de d’extrême gauche et la racaille continuera avec la complaisance d’une magistrature rouge ! ». Pour finir par cette exhortation : « Lâche un peu prise sur les événements ! ».

    Jusqu’à maintenant, j’en faisais fi ! Mais là, un miracle s’est produit : une pensée, sans doute inspirée par un ange droitiste, m’a traversé l’esprit : « Et si tout allait mieux en réalité ? Dans le bon sens de la droitisation tout azimut ! ».

    J’ai donc pris mon stylo cérébral et lister point par point les raisons d’être heureux pour un droitiste. Au fond, la victoire est même presque totale ! Démonstration en 10 points : 

    1/ En France, la prochaine élection présidentielle va se jouer entre "l’extrême droite" et la droite sur des positions sociétales et identitaires raffermis, à cause des événements actuels (réfugiés et islamisation). Le PS risque l’humiliation et même sa disparition au profit d’un parti plus à droite, sous l’impulsion d’un Valls ou un Macron. Que demander de mieux ?

    2/Aux USA, le Torquemada du boboïsme mondiale est en passe de gagner la présidence ! Quand bien même Trump perdrait l’élection, sa contribution politique est accomplie car il a ouvert la boite de pandore. Finie la dictature de la "bien-pensance" pour l’establishment politique US ! Un mouvement est en marche, d’autres prendront le relais durablement. Que demander de mieux ?

    3/ Dans tout l’Occident, les droites molles sont dépassées par leur droite et n’ont pas d’autres choix que suivre cette direction, au risque de perdre ou imploser. Que demander de mieux ?

    4/ Partout dans le monde, les médias de gauche s’effondrent ! En France, L’huma, Libé, Canal+, Charlie… sont boudés et vivent sous perfusion. En face, le Figaro tient bien le choc et Valeurs Actuelles augmentent ses ventes.
    Les populations croient de moins en moins aux médias mainstream et se tournent vers la réacosphère ("Fachoshère" pour les gauchistes) en train de gagner la bataille du web. Que demander de mieux ?

    5/Nos intellos et essayistes de gauche ne pèsent plus rien et ne sont plus "bankables". Les Caron, Miller, Plenel, BHL, July, Joffrin, Fourest,… ne font plus le buzz, sont devenus trop clivants. Ceux de gauche (ou apparentés) qui passent à droite sauvent les meubles : Élisabeth Lévy, Finkielkraut, Honfray,…
    Les succès politiques en librairie sont de droite : Zemmour, Houellebecq, De Villiers, Sarko, Fillon. Le président du parti socialiste au pouvoir, Jean-Christophe Cambadélis, a vendu seulement 326 exemplaires de son livre ! ! ! Que demander de mieux ?

    6/Au cinéma, la culture de gauche est sur le déclin. En France, la fable immigrationniste de "Intouchable" a fait long feu. Le public ne se déplace en masse que pour des comédies désormais franchouillardes comme "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" ou "La Famille Bélier"».
    Aux USA, le film "American Sniper" du réalisateur de droite Clint Eastwood, a fait plus de recettes que les trois derniers gagnants de l’Oscar "du meilleur film" réunis ! Le public se bouscule pour les blockbusters et boude le cinéma de genre à connotation gauchiste.
    Les cérémonies des Oscars et des Césars, rendez-vous de la gauche caviar, couronnement systématiquement des succès confidentiels (voir des véritables bides pour la France) ! Que demander de mieux ?

    7/ Malgré le soutien d’une justice adepte de la "culture de l’excuse", la racaille n’a plus la marge de manœuvre d’avant. L’avenir est au renforcement des effectifs de la police et de l’armée dans nos rues ! Les caméras de surveillance fleurissent partout ! Les municipaux, et bientôt certains vigiles, seront armés ! Le deal, le racket, la délinquance au grand jour, sont de plus en plus compromis !
    La moindre agression d’allogènes fait maintenant le buzz grâce à FdeSouche et d’autres. Les médias mainstream n’ont pas d’autres choix que de suivre le mouvement pour ne pas être en décalage avec la clameur sur les réseaux sociaux. On en aurait rêvé sous un gouvernement de droite, cela arrive sous la gauche ! Que demander de mieux ?

    8/Quant aux terroristes islamiques, on ne saurait jamais trop comment les remercier. Grâce à eux, l’islam est totalement discréditée. Plutôt que le mettre, ils ont levé le voile sur une religion anti-occidentale et anti-démocratique. La complicité des musulmans soi-disant modérés, par leur silence, aura aussi été précieuse.
    Le web à porter le coup de grâce car on peut désormais facilement s’informer sur la haine dans le Coran, les hadiths moyenâgeuses ou les fatwas pédophiles. Malgré le silence médiatique, les conversions au christianisme en terre d’islam n’ont jamais été aussi importantes.
    Les musulmans en Occident devront donner de plus en plus de gages d’apostasie et d’occidentalisation s’ils veulent être embauchés, avoir des logements et des bons postes, ou sortir avec des filles blanches. Pour les récalcitrants islamistes, on finira par les emmurer vivants, en boostant notre taux d’incarcération au niveaux de celui des USA : 10 000 places supplémentaires suffiront pour calmer la meute. Que demander de mieux ?

    9/ Côté extrême-gauche, l’utopie de la lutte des classes touche à sa fin. Ses egos de chefs et sa ringardise en ont fait un nain politique. La police de Valls a terminé de mettre à jour les fiches de police des derniers leaders gauchistes et bobo-antifas lors des interpellations des dernières manifs. On saura utiliser ses fiches à bon escient, sous un gouvernement de droite. Quant à la chienlit syndicalo-mafieuse, elle est obligée de gonfler les chiffres de ses défilés bovins pour faire illusion. Que demander de mieux ?

    10/ Enfin l'économie. La jeunesse occidentale a laissé tomber le baratin keynésien et rêve de créer de l’offre grâce aux nouvelles technologies et l’économie collaborative (Smartphones, drônes, imprimantes 3D, Uber, Blablacar,…). Que demander de mieux ?


    En 4 ans, j’ai contribué à mon humble niveau avec ce blog au triomphe de la droitisation de mon pays. Là, j’ai juste envie de lâcher le clavier et profiter un peu de cette victoire. Me réjouir dans mon canapé et avec mon entourage en me concentrant QUE sur ce qui arrive de bon, appliquer la méthode François Hollande :  «l’optimisme plus que jamais». Au fait, un grand merci à ses électeurs de 2012, sans eux tout cela aurait pris plus de temps. 

    Merci pour votre fidélité à tous. A rarement sur ce blog, ou jamais, ou ailleurs pour d’autres aventures.

    Le droitiste

    0 0
  • 09/19/16--04:55: Amnistie pour Ulcan !

  • L’affaire des adolescents ayant déclenché la fausse alerte à la bombe dans le centre de Paris ce week-end, est la preuve en grand format de ce qu’ULCAN (de son vrai nom Grégory Chelli) démontre depuis 5 ans : nos systèmes d’identification sur les réseaux en matière de police sont vulnérables. Imaginez si cette fausse alerte avait été un guet-apens de terroristes pour cibler nos policiers ! 

    Lui-même le dénonce dans ses vidéos, où il met en garde les autorités françaises contre d’éventuels hackeurs islamistes, s’inspirant de ses méthodes, pour obtenir ou divulguer (via leur TAJ, par exemple) les coordonnées de personnes à assassiner. 

    On peut ne pas aimer, ou même détester ULCAN sur ses méthodes et son langage, je le comprends tout à fait. On peut déplorer son mélange des genres entre des agissements dissolus et un combat politique légitime, c’est compréhensible ! On peut être partisan des poursuites judiciaires contre lui, c’est un droit ! Mais une chose est certaine : on est bien obligé de lui reconnaître un savoir et un savoir-faire hors-norme en matière de technologie de l’internet !

    A l’heure où certains envisage le retour, en échange de stages utopiques de "déradicalisation" des djhihadistes français de Syrie couverts de sang de civils innocents, faudrait m’expliquer pourquoi on refuserait à ULCAN son retour en France et l’abandon des poursuites (non jugées) contre lui, en échange de son expertise et son aide auprès de nos services de sécurité dans le domaine de l’internet. 

    Allez j’ose lancer la pétition ! M’en fout si c’est une bouteille à la mer ! Rien que son existence me remplit de joie en imaginant la tête de tous les antisionistes et antisémites rêvant de la tête d’ULCAN au bout d’une pique ! Et puis cela change des dizaines de pétitions demandant la libération de terroristes palestiniens, des vrais eux !  

    Le Droitiste


    À l'attention : de l'Etat Français

    Hacking, swatting, impostures téléphoniques,... Grégory Chelli, alias Ulcan, démontre chaque jour les failles et les faiblesses de nos systèmes de communications et des process d'identification afférents. Des faiblesses qui sont autant d’armes pour les futurs ennemis de notre pays, surtout en cette période de guerre contre le terrorisme islamiste. 
    - Nous demandons l’arrêt des poursuites judiciaires contre Ulcan en échange de son aide et sa collaboration avec nos services de sécurité spécialisés en matière de communication.  
    - Nous demandons l’application du régime de statut de "Repenti" pour Grégory Chelli, aujourd’hui installé en Israël.

    Le pragmatisme prime. 
    Les compétences d’un compatriote français au service de notre sécurité nationale sont une priorité !


    0 0


    Juste un petit mot sur le patacaisse suscité par l’affaire Poisson et son « lobby sioniste » dans le Landerneau droitiste. 

    Que monsieur Poisson assume sa névrose et qu’il arrête de faire passer des vessies pour des lanternes avec ses excuses foireuses ! 

    Je suis d’autant plus à l’aise pour le dézinguer que j’étais prêt à voter pour lui aux primaires avec toutes les louanges entendues sur le bonhomme de la part de personnalités de droite certifiées conformes. Un type résolument chrétien dans une France aux relents laïcistes et en perte de valeurs face à l’islam avait du sens. 

    J’avoue que sa défense du voile islamiste pendant le premier débat des primaires m’avait un peu refroidi. Sur le coup, il ne m’a pas paru très malin, simple question de stratégie en temps de guerre. Tant qu’on y est et au nom de la sacro-sainte liberté religieuse, pourquoi ne pas laisser suspendre aux balcons des cités des chahada sur des drapeaux noirs ?

    Pour être honnête, je l’avais déjà entendu sortir son couplet du "lobby sioniste et les USA" sur Radio Courtoise. J’avais fait abstraction en passant ça sous le coup d’une lapalissade car la politique étrangère américaine est effectivement plutôt pro-sioniste en règle générale (gauche ou droite).

    Son propos dans Nice Matin, par contre, ne laisse planer aucun doute !

    Curieux cette fixette sur un lobby représentant environ 240 milliards d’euros (PIB d’Israël) et sa cécité sur le lobby islamique avec ses 2000 milliards d’euros, fourchette basse (et encore je mets de côté l’argent de l’Iran). Ah oui, Israël c'est 6 millions de juifs, l'Islam c'est 1,5 milliard de personnes !

    Curieux aussi de résumer la géopolitique d’un candidat américain en priorité à Israël ! Exit celle avec la Russie, la Chine, l’Inde,… et surtout la France !

    Curieux enfin son mensonge, car toute personne bien informée sur le sujet sais que Trump est plus sioniste qu’Hillary (voir son souhait de pérenniser Jérusalem comme capitale d’Israël).

    Tout cela me rappelle curieusement cette attaque antisémite de sa prédécesseur à la présidence du Parti Démocrate Chrétien (>> voir mon ancien article).

    De toute façon, pas besoin de tortiller du cul pour chier droit : quelqu’un ne défendant pas Israël, fait le jeu de ses ennemis… donc le lobby islamiste. Le même qui tente d’acheter la France d’un côté et la soumettre avec son entrisme religieux de l’autre.  Sans parler de son soutien implicite au terrorisme djihadiste. 

    La messe est dite ! Le poisson est faisandé, juste bon à servir en soupe islamo-chrétienne dans la boutique d’Egalité & Réconciliation !

    Le Droitiste

    0 0

    Je vous fais partager mon pense-bête pour pouvoir mieux comprendre les enjeux de la soirée électorale.

    J’ai listé les états déjà acquis aux deux candidats. Pour cela, j’ai repris les votes par état des 9 dernières présidentielles (>> voir mon ancienne carte). Etant donné que le chauvinisme géographique ne jouera pas car les deux candidats sont new-yorkais (à la différence d’un Bill Clinton qui avait profité du vote de certains états du Middle West dont il était originaire), la couleur politique de ces états ne changera pas. En plus, chacun des deux camps sera farouchement mobilisé derrière son étendard dans ce duel homérique.

    ETATS BASTIONS DE DROITE

    Bible Belt (Baptistes) :

    Texas : 38
    Oklahoma : 7
    Arkansas : 6
    Louisiane : 8
    Mississippi : 6
    Alabama : 9
    Tennessee : 11
    Kentucky : 8
    Georgie : 16
    Caroline Nord : 15
    Caroline Sud : 9
    Virginie : 13
    Missouri : 10
    Etats Mormons
    Utah : 6
    Idaho : 4
    Etats Methodistes : 
    Kansas : 6
    Nebraska : 5
    Etats ruraux du nord-ouest :
    Montana : 3
    Dakota Nord : 3
    Dakota Sud : 3
    Wyoming : 3
    Indiana : 11
    Etats traditionnellement conservateurs : 
    Arizona : 11
    Alaska : 3
    -------------------------
    TOTAL DROITE : 214 grands électeurs

    ETATS BASTIONS DE GAUCHE


    Gaughistes de la Côte Ouest :

    Hawaii : 4
    Californie : 55
    Oregon : 7
    Washington : 12
    Intello-bobos du Nod-Est et des lacs :
    Maine : 4
    New Hampshire : 4
    Vermont : 3
    Massachusetts : 11
    Rhode Island : 4
    Connecticut :  7
    New York : 29
    New Jersey : 14
    Delaware : 3
    Maryland : 10
    Washington DC : 3
    Pennsylvanie : 20
    Ohio : 18
    Michigan : 16
    Luthériens progressistes de gauche :
    Minnesota : 10
    Iowa : 6
    Wisconsin : 10
    Chicago la rouge mafieuse
    Illinois : 20
    -------------------------
    TOTAL GAUCHE : 270 grands électeurs


    Etats indécis
    Nevada : 6
    Colorado : 9
    Nouveau Mexique : 5
    Floride : 29
    Virgine Occidentale :  5
    -------------------------
    TOTAL : 54 grands électeurs


    Pour la droite, Trump est certain d’obtenir au minimum 214 grands électeurs avec le vote des états religieux (Bible Belt, Mormons, Méthodistes) + les bastions montagneux du Nord-Ouest + divers états de tradition conservatrice.

    Pour la gauche, Hillary est certaine d’obtenir  au minimum 270 grands électeurs avec les votes des gauchistes de la côte Ouest + les bobo-intellos de la côte Est et des lacs + les protestants progressistes au nord du Midde West.

    Seuls 5 états sont difficiles à classer car leur couleur politique varie d’une présidentielle à l’autre. Cela représente 54 grands électeursà se partager.

    Conclusion : S’il veut combler son retard de 56 grands électeurs, Trump devra non seulement remporter les états indécis mais faire tomber des états bastion de gauche.

    Le bastion de gauche important (18 grands électeurs) qui pourrait basculer à droite sera sans doute l’Ohio avec une population plutôt prolétaire et donc plus sensible au discours de Trump. Cet état avait déjà fait défaillance en votant G.W Bush en 2004.

    Parmi les états indécis, Trump devrait facilement rempoter le Colorado et le Nevada. Mais un état fera sans doute pencher la balance une nouvelle fois, avec ses 29 grands électeurs : la Floride ! Oui ce sera peut-être là, la mère des batailles ! Un état plutôt républicain avec ses retraités conservateurs et ses minorités latinos anti-communistes mais sans doute hermétique à la personnalité de Trump ! On croise les doigts !

    Le Droitiste



    0 0
  • 11/07/16--11:41: Nostalgie, nostalgie

  • Et là tu pleures en regardant cette photo ! 

    Surtout à l’heure où notre gouvernement de collabos, soumis au lobby islamique, se couche devant une résolution de l’Unesco qui falsifie notre patrimoine judéo-chrétien en remplaçant l’existence du Temple juif de Jérusalem par celle d’une mosquée imaginaire. Planquez vos Bibles, bientôt elles seront interdites et saisies pour être réécrites et on lira dedans : « Jésus entra dans la mosquée et chassa tous les marchands de la mosquée » ! ! ! Oui, on en est à ce stage de dhimmitude tellement nos dirigeants sont achetés et aux ordres !  

    Vous ne rêvez pas, c’est bien un chasseur de l’armée de l’Air française, avec la cocarde israélienne, en préparation prés de Haifa avant son engagement aux côtés des Israéliens et des Anglais, dans l’attaque de Suez ! 


    C’était le temps béni d’une France dirigée par un Président, René Coty, issu de l’ultra droite (CNIP) résolument anti-rouges et anti-tiermondistes. L’époque où l’alliance avec Israël s’imposait d’elle-même sans avoir besoin de l’avis du grand frère américain, à des années lumières aussi d’un non-alignement de pleutres par crainte du dictateur soviétique. Une France couillue sans un Général prêt à baisser son froc devant une guérilla de terroristes mahométans en Algérie et orienter définitivement la diplomatie française dans le léchage de babouche en règle.



    La photo est issue du dernier numéro du magazine "Le Fana de l’aviation" où tout cette aventure est détaillée. Foncez l’acheter pour vous replonger dans un passé pas encore falsifié par l’Unesco… dés fois qu’elle vote une résolution pour faire croire à un Canal de Suez construit par Mahomet lui-même !

    Le Droitiste


    0 0


    Non, la photo en illustration de l’article n’est ni un trucage, ni un montage ! Elle a été prise par mes soins aujourd’hui 12 novembre 2016 au rayon librairie d’une grande surface. 

    Le magazine s’intitule bien "100% actu",… pas "100% fiction", ou "Info satirique" ! Le titre n’est ni au conditionnel, ni au futur ! C’est le stock restant d’un magazine publié avant l’élection, annonçant présomptueusement la victoire d’Hillary avec tout son CV et l’inventaire de ses qualités de gagneuse !

    Vous l’avez compris, je prends prétexte de ce magazine pour fustiger tous nos médias mainstream ayant eu le même comportement durant un mois de propagande et de mensonges "sondagisés". Un truc à faire pâlir la presse de Corée du Nord où il est interdit d’envisager la victoire autre que celle autorisée par le parti ! 

    A côté de çà, toute la classe médiatique s’insurge contre un petit dérapage verbale de Jean-Pierre Pernaut au 13h ou un propos excessif de Zeymour dans une chronique radio ! 

    Déontologie, charte professionnelle, éthique,… tout cela c’est du baratin pour museler les journalistes de droite trop imprudents ou intrépides ! 

     En réalité dans notre pays seul le "mensonge en bande organisée" est autorisé !  

    Le Droitiste



    0 0


    J’avais envie de vous faire partager une pensée jubilatoire, en imaginant le bordel dans les cerveaux des complotistes pour essayer de nous vendre Trump à la sauce dissidente. 

    Nous vendre un Poutine antisémite et anti-sioniste était déjà une prouesse (ce qui a occasionné quand même la perte de toute la frange banlieusarde anti-Bachar) mais avec Trump, ça risque de friser le comique conceptuel !

    Parce qu’en réalité, ils n’ont pas vraiment le choix avec 50% de leur business à base d’anti-américanisme métapolitique, limite mystique (voir leur prose sur la secte des illuminatis, les francs-maçons sataniques et le pouvoir occulte du lobby juif). Pas question, pour eux, de perdre ce segment de marché prisé par leur plus grosse clientèle, celle des musulmans !

    Pas question, non plus, de renier Trump, au risque de perdre l’autre partie de leur clientèle : les islamophobes et les amoureux de Poutine (le nouveau futur copain de Trump) !  

    Au fil de leurs prochaines exhibitions internet, on risque donc de voir fleurir des guillements à "Amérique", ou un nouveau concept d’"Amérique réelle" voire même d’"Américanisme bien compris".

    Seul Asselineau pourra sauver les meubles puisqu’il lui reste l’Union Européenne comme bouc-émissaire.

    Quand Trump va lancer le top départ de sa lutte contre le terrorisme palestinien et afficher, aux yeux du monde, son penchant sioniste, le réveil va être pénible pour certains.

    Il est fort probable que cette chienlit soit la première à aller brûler des cierges à l’église en priant pour l’assassinat rapide de Trump et pouvoir ainsi remettre en tête de gondole le bon vieux mythe vendeur de l’Amérique sioniste dégénérée.


    Le Droitiste


    0 0


    La parlote c’est une chose, mais les actes c’est mieux ! A vous de leur rendre la monnaie de leur courage en likant leur page Facebook ! Un minimum pour ces sentinelles de la démocratie et de la liberté d’opinion. 

    Sur 200 médias aux USA (mais je pense que le chiffre est minoré), seuls 6 ont eu le courage de soutenir Trump ! 

    Les voici :

     -----------------------   Grand Tirage   -----------------------

    - Las Vegas Review-Journal (Page Facebook : facebook.com/reviewjournal)
    à Las Vegas, dans le Nevada


    - Florida Times-union (Page Facebook : facebook.com/FLTimesUnion)
    à Jacksonville, en Floride 


     -----------------------   Tirage régional   -----------------------

    - Santa Barbara News-Press (Page Facebook : facebook.com/santabarbaranewspress)
    à Santa Barbara, en Californie

    - Augusta Chronicle (Page Facebook : facebook.com/TheAugustaChronicle)
    à Augusta, en Georgie

    - The News-Sentinel (Page Facebook : facebook.com/thenewssentinel)
    à Fort Wayne, dans l'Indiana

    - Republican-American
    (Page Facebook : facebook.com/repam)
    à Waterbury, dans le Connecticut


    A vous de jouer !

    Le Droitiste


    0 0


    Marre de cette propagande des pro-américains de la dernière heure, à travers la victoire de Trump. Reprenez votre carte des USA et faite une analyse sérieuse des scores par états, au lieu de la faire avec des critères raciaux peu probants ! 

    La victoire de Trump, c’est juste la combinaison de deux facteurs nouveaux par rapport aux élections précédentes : le bon succès en Floride, et l’accaparement des états du nord midwest. Pas de réelles surprises à part cela !

    Il n’y a d’ailleurs pas eu de "phénomène Trump" puisqu’il fait moins de voix que le mormon Romney en 2012 et GW Bush en 2004. Il n’y a pas eu, non plus, d’engouement pour cette élection puisque le taux d’abstention n’a presque pas diminué (il a même augmenté par rapport à 2008). 

    Pour la Floride, état traditionnellement indécis mais primordial pour la victoire (Swing state), c’est un certain Omar Mateen qui a fait pencher la balance, un soir de juin, dans un boite de nuit gay d’Orlando ! 

    Non, le vrai scoop de cette élection ce sont ces états du nord midwest, plutôt démocrates, ayant choisi Trump. Quoi d’étonnant, à vrai dire, puisque se sont des états provinciaux SANS le poids numérique des électeurs bobos-libertaires-cosmopolites de gauche des mégapoles. 

    En fait c’est presque mathématique : plus une ville est grande, plus l’état dont elle dépend est susceptible d’être à gauche. Inversement, moins la ville est grande, moins le vote de gauche dans l’état est décisif. La meilleure illustration, c’est la grande mégapole du nord, Chicago, qui fait basculer tout l’état de l’Illinois à gauche. Avec Détroit et Philadelphie, de moindre importance (grandes villes sans être des mégapoles) le vote de gauche est moins décisif dans l’état, d’où les résultats serrés entre Trump et Hillary. Quand la ville est moyenne, la gauche ne fait plus la loi dans l’état (Cleveland, Milwakee). 



    Ce n’est pas à un vote "blancs contre non-blancs" auquel on assiste régulièrement pendant une présidentielle américaine mais bien bobos "ultra citadins (quand il y en a) contre reste de la population de l’état" (lointaines banlieues, petites et moyennes villes, terroir).

    La bonne question à se poser est : pourquoi ces états provinciaux du nord midwest ont voté Trump au lieu de suivre leur ligne habituelle de gauche ? Pourquoi l’électeur de la Pennsylvanie, de la Virginie Occidentale, de l’Ohio, du Michigan ou du Wisconsin a viré sa cuti ?  La réponse est très simple : l’emploi ! Ces états forment la fameuse "Manufacturing Belt" (ou Rust Belt) et l’électeur a été séduit par le discours protectionniste de Trump et sa volonté de ré-industrialisation. Point Barre ! 

    Vouloir décrypter cette élection par le prisme de la race, c’est faire le jeu de la gauche, donner de l’eau à son moulin pour lui permettre de ressortir ses vieilles lubies (entretenue par le cinéma) du redneck pro-KKK et du riche blanc conservateur raciste. Bref, lui offrir sur un plateau, cette guerre raciale anti-blancs dont elle rêve !

    Le Droitiste


    0 0


    Après tout, les commentaires sur ce blog m’accusent régulièrement d’être un agent du Mossad. Or ce dernier ne m’a toujours rien filé. Peut-être suis-je exploité gratuitement, là où d’autres touchent quelque chose ? Je tente donc le coup, dés fois qu’on retrouve subitement mes 4 ans de retards de paiement dans une soute d’un avion d’El Al ! 

    L’actualité, avec l’élection à la primaire de droite, m’offre l’opportunité d’exposer mon principal grief aux juifs français, alors j’en profite !

    En particulier leur obsession aveuglante pour la politique étrangère française vis à vis d’Israël. Autant, il y a 30 ou 40 ans, c’était une priorité, avec un pays naissant encore fragile, mais maintenant ? Qu’en a à foutre Netanyahu des rodomontades d’un quai d’Orsay depuis 10 ans, franchement ? Croyez-vous sérieusement que la France ait encore la moindre influence au Proche-Orient ou les moyens de sa politique ? Regardez en Syrie ! 

    Qu’un président français ait un coup de sang dans les rues de Jérusalem contre le service de sécurité reste juste du domaine de la "branlette" vidéo pour mahométans, rien d’autre ! Qu’un autre encourage la reconnaissance d’un état palestinien, permet juste à ce dernier d’obtenir une ambassade fantoche ! Pas plus ! 

    Pour faire une comparaison, c’est comme si un français d’origine irlandaise n’avait comme seule priorité, lors d’une élection, QUE de s’intéresser à la politique de la France vis-à-vis de l’Irlande du nord ! En quoi la France pèse sur ce conflit britannique, à part faire des déclarations lénifiantes du genre « Les uns doivent avoir de la retenue, et les autres doivent arrêter la violence » ?

    La position d’un Fillon ou d’un Juppé sur le Proche-Orient ne devrait pas être la priorité pour faire son choix quand on est juif. Tout au plus, une variable d’ajustement. Surtout au moment où les synagogues françaises sont bunkerisées, et le moindre sportif revenant d’Israël, insulté copieusement sur les réseaux sociaux !

    On mesure aujourd’hui les conséquences de 35 ans de présidents français, vaguement pro-Israël mais complices d’une immigration musulmane massive à base de distribution d’aides sociales, et de diabolisation de toute critique anti-immigration (cf : le mouvement à la main de fatma).

    Je vous passe le couplet sur une possible crise de la dette à la mode grecque, offrant une opportunité à d’extrême-gauche antisémite d’organiser le chaos ou prendre le pouvoir (ou l’extrême-droite, dont beaucoup d’éléments laissent encore à désirer).

    Réfléchissez bien à tout cela !



    0 0


    Cela m’aurait étonné, c’était trop beau ! Bernard de la Villardière n’aura pas mis longtemps pour faire amende honorable et tenter de faire oublier sa fâcherie avec les islamistes de banlieue, lors de sa précédente émission. 

    Le costume du preux journaliste aristo, tenant tête aux racailles islamistes de Sevran, était visiblement trop difficile à assumer. La peur d’une fatwa professionnelle par les maîtres qataris des médias français n’y est sans doute pas étrangère. Du coup, quoi de mieux qu’une énième émission de propagande anti-israélienne, un grand classique pour se rabibocher avec la oumma française ? Une petite pointe d’anti-Trump dans la conclusion pour coller à l’actualité, et le tour est joué !

    Une impression de repentante forcée d’un dhimmi, tellement il nous a servi du ressassé et de la ritournelle, limite une récitation parfaite de la doxa anti-Israël. Il n’a même pas pris la peine de faire une recette originale, se contentant des ingrédients habituels à base de colons, mur de la honte, bavures militaires,…

    Comme toujours, en pareil exercice de propagande, on fait commencer l’histoire en 1948 pour éviter de parler d’une palestine artificielle (inventée par Rome, reprise par l’Empire ottoman, légitimée par l’URSS) et de 1500 ans d’histoire biblique du peuple juif sur cette terre. On évite aussi de rappeler que le prophète des musulmans n’y a jamais foutu les pieds, ni cité dans son Coran les mots « Jérusalem, Israël, Palestine ». On évite surtout de dire que le fameux 3e lieu saint de l’islam est une invention d’un calife post-mahomet en mal de légitimité.

    Côté personnages du scénario, toujours le même casting. D’un côté, la famille juive orthodoxe politisée mais jamais le lambda israélien dont le désir est juste de pouvoir aller bosser sans se faire déchiqueter dans un bus ou poignarder par des terroristes. De l’autre, la famille modérée palestinienne mais rarement le lambda palestinien de 20 ans (âge moyen) qui traîne toute la journée dans la rue à la recherche du moindre affrontement avec la police ou l’armée israélienne.

    Pour les commentaires, il suffit de reprendre la bonne vielle rhétorique gauchiste. Ainsi un juif installé en palestine devient « un colon » et jamais une « immigré juif » ou même « un palestinien juif ». A l’inverse, un palestinien installé en Israël est automatiquement un « arabe victime de l’apartheid » et jamais « un citoyen israélien issu de la diversité » comme en France. De même pour les partisans de la « paix » en Israël qui sont forcement de gauche et jamais de droite (comme si tous les électeurs de Netanyahou seraient des fans de guerres et son cortège de morts ! ! !).

    Ah oui, la cerise sur le gâteau : le fameux prêtre catholique palestinien en tête de gondole, histoire de maquiller la mainmise islamique sur ce conflit. Perso, j’entends encore résonner les « alla akbar » pendant la messe du Pape François à Bethléem, en 2014. Allez à 1:14 dans la vidéo, pour mieux appréhender la tolérance religieuse des musulmans palestiniens envers leur 1% de chrétiens, c’est cultissime !



    Le Drotiste

    0 0
  • 12/21/16--13:32: Philippot, agent de Soral ?

  • Yes, j’en étais sûr ! Je veux partager avec vous ma fierté de prétentieux, tellement je m’épate moi-même dans mes analyses politiques.

    Sans preuve ni témoignage, j’étais obligé, depuis deux ans, de me contenter de soupçons basés sur la seule analogie des idées et les similitudes de langage pour échafauder ma théorie. Mais grâce au témoignage récent d’un repenti, j’ai enfin la confirmation. Oui, Florian Philippot et Soral sont cul et chemise ! Tout est expliqué au point 2 dans ces révélations anonymes d’un repenti de ER (voir article).

    REPRODUCTION : 2) Philippot, le soralien fidèle. Pourquoi Soral glorifie-t-il tant la ligne Philippot ? Tout simplement parce qu'il se connaissent, et même très bien. On se souvient des amitiés de Soral avec des gens du FN comme Péninque ou Chatillon, mais ce que beaucoup ignorent, c'est que Florian Philippot est un soralien de la première heure. En effet, Phillipot lorsqu'il soutenait Chevènement, a lu justement un livre dédié à celui-ci qui n'est autre que l'Abécédaire de la bêtise ambiante de Soral. A partir de là, il les a tous lu et a rencontré Soral pour avoir dédicasses et analyses. Un exemple d'hommage qu'il effectue à la télé ( www.youtube.com/watch?v=_esjomia-f0). Haziza a eu vent de cela en faisant écrire son livre sur Soral, Dieudo et Ayoub, c'est pour cela que le n°2 du FN a été interrogé ce jour-là sur Soral : www.youtube.com/watch?v=ZwGvGOl7RjsAujourd'hui Soral et Philippot continuent à se voir environ chaque mois, et on dit que le maître du logos a une grande influence sur les choix politiques du FN grâce à Florian. Le plan "Banlieues patriotes" du FN viendrait de là. Bien sûr, ne pouvant se voir en public, Philippot rend visite à Soral dans son appart du 6ème. De là à dire qu'il y a du by prouting, nous ne nous avancerons pas.

    En fait, j’avais eu la puce à l’oreille le jour où Philippot avait utilisé chez Poujadas, la fameuse locution de Valls (prononcée lors d’une ancienne interview sur son Israëlophilie) : « Quand même ! » (voir vidéo ci-après).  A l’époque, cette expression était en vogue dans la sphère soralienne pour tourner en dérision le premier ministre et, plus généralement, tous les sionistes.


    Depuis lors, je pistais les interviews de Philippot, pour lister les points de concordances idéologiques avec ceux de Soral. Au fil du temps, j’avais vite acquis la certitude que les deux copinaient, se renvoyant même parfois la balle en guise de clin d’œil dans leurs interventions.

    Qu’elle importance me direz-vous ? Eh bien, cela établit clairement le lien entre Philippot et ceux qui se cachent derrière l’opération Soral depuis toujours, à savoir les antisémites du clan Riwal. Une explication supplémentaire du positionnement pro-Philippot de Marine Le Pen, elle-même proche (ou sous la coupe du chantage, selon moi) de Frédéric Chatillon and co.

    Au fond, c’est une bonne chose car la fuite d’une partie de son électorat droitiste vers Fillon, son absence de plus en plus envisageable au second tour de la présidentielle, sera la défaite de toute cette smala antisémite, pro-islam et gauchisante, qui pourrit le FN depuis 5 ans.

    Le Droitiste


    0 0


    C’est la nouvelle mode à droite : défendre Bachar el-Assad et en faire le saint protecteur des chrétiens d’Orient. 

    J’ai même vu une vidéo sur TV-Liberté où on vante la beauté des syriennes pro-Bachar, tellement ça doit rendre belle de le soutenir (cf : le reportage de l’islamôlatre, Julien Rochedy). On attend avec impatience la tournée de Bachar, le victorieux, au Stade de France, entouré de sublimes syriennes émancipées exécutant la danse du ventre.

    Au royaume des amnésiques, la génération "Réconciliation avec les gentils musulmans", initiée par Soral et Dieudo dans les milieux droitistes, est reine. Surtout si ces gentils musulmans donnent de l’argent, comme cet ancien général syrien (Manaf Tlass) ou son allié iranien pour aider un éphémère parti antisioniste en France.

    Oubliée, la persécution de la principale communauté chrétienne du Moyen-Orient, au Liban, par le régime de Damas au nom du gentil impérialisme pan-syrien ! Oubliée, le martyr de ces dizaines de milliers de combattants maronites, tombés sous les balles des supplétifs syriens (palestiniens, chiites Amal, chiites Hezbollah et druzes socialistes) pendant les deux guerres civiles ! Oublié, le grand remplacement religieux au pays du cèdre, et l’exode massif des chrétiens (il y a plus de chrétiens libanais en exil qu’au Liban) ! Majoritaires à la fin des années 70, les chrétiens sont désormais minoritaires.

    Oubliés, ces 58 soldats français morts dans l’attentat du drakkar, revendiqué par les protégés de la Syrie, à savoir le Hezbollah ! Oubliée, la vague d’attentats aveugles à Paris, bien avant ceux des Merah et autres Kouachi, par ce même Hezbollah, en 1986 (environ 15 morts et des dizaines de blessés) ! 


    Et ne venez pas me dire que la guerre civile libanaise fut le fruit des rivalités géopolitiques complexes de l’époque ! Ceux qui ont ouvert les hostilités en mitraillant une église, ce fameux 13 avril 1975, étaient des membres du PSNS (Parti social nationaliste syrien) favorables aux palestiniens. Le PSNS sera d’ailleurs le fer de lance de la lutte contre les chrétiens phalangistes. Pour mémoire, la Syrie avait déjà tenté de donner le Liban aux palestiniens en 1958, déclenchant l’intervention des USA à la demande des chrétiens.

    A gauche, militante chrétienne des Kataëb en 78 (© histoiredesforceslibanaises.wordpress.com)
    A droite, combattante chrétienne des Forces Libanaises (Magazine Raid - oct 89)

    Le droit à l’oubli ou celui de tourner la page, par les mêmes qui nous saoulent à longueurs de débats avec les dégâts de l’interventionnisme américain au Vietnam, à Cuba ou en Irak, fait doucement sourire. 

    Faire croire que la politique du papa n’a rien à voir avec celle du fiston, quand ce dernier fait assassiner en 2005 le 1er ministre du Liban (Rafiq Hariri), hostile à l’occupation syrienne et au Hezbollah, est aussi une vaste blague.


    Quant au prétendu bien-être des chrétiens syriens, sous la houlette du régime des el-Assad, avant la guerre civile, c’est là aussi de la propagande d’amnésiques ! Certes, la coexistence était largement meilleure que sous Daesh ou Al Nostra, mais elle était la même que celle de tous les dhimmis en terre d’islam avec des citoyens chrétiens de seconde zone. 

    Le rôle moteur des chrétiens syriens dans la naissance et l'affirmation du nationalisme arabe laïc (PSNS et Baas) n’a pas fait long feu tellement l’arabité est consubstantielle à l’islam. Pour plaire aux autorités musulmanes et donner des gages de respectabilité, les patriarches chrétiens rivalisaient même de propos anti-sionistes et antisémites.

    Bachar, ami des chrétiens, c’est comme Erdogan ami de l’OTAN ou l’Egypte amie d’Israël (la récente résolution onusienne anti-israélienne émanait de l’Egypte) : de la bonne vielle taqiyya sauce Proche-Orientale.


    Le seul salut pour les chrétiens de Syrie est de faire comme les Kurdes, les Israéliens et autrefois les maronites : s’armer et faire évoluer les alliances au gré de leurs seuls intérêts. En terre d’islam, un chrétien sera toujours un dhimmi, sauf pour les nouveaux bobos de la droite nationaliste française !


    Le Droitiste

    Hommage aux chrétiens libanais qui ont résisté durant une décennie
    à l'impérialisme islamique pan-Syrien



    0 0


    Cette fois, l’objet de ma gueulante vient d’un article de novembre dernier publié sur le site de l’hebdomadaire "An Phoblacht"édité par le Sinn Féin, la vitrine politique des terroristes de l’IRA (>> lire article ici). On y apprend que le gouvernement irlandais, celui du sud, entend sermonner Israël pour avoir fourni de faux passeports irlandais aux agents du Mossad, lors de l’assassinat d’un chef terroriste islamiste du Hamas à Dubai, en 2010.

    Vous lisez bien, ce n’est pas une blague ! Le pays qui a abrité des terroristes marxistes nord-irlandais durant 2 décennies, fourni des passeports, et même planqué leur argent issu du racket mafieux, ose donner des leçons de morale à Israël !

    L’occasion pour moi de dire à quel point je supporte de moins en moins ces celtes cathos. On a un peu le même phénomène en Bretagne avec ce vote catho de gauche (régionalistes et Parti Socialiste). Idem en Ecosse, avec un SNP affilé aux verts d’extrême gauche !

    Pas étonnant que Dublin soit la capitale la plus anti-israélienne d’Europe et d’y voir de plus en plus de voilées dans les rues ! « La terre où il fait bon vivre » selon les adeptes de la charia (>> lire cet article sur Oumma.com) ! 

    Pas étonnant, ces manifs anti PEGIDA en février dernier à Dublin, avec la présence du Sinn Féin aux côtés des punks à chien et leurs drapeaux antifa !

    Pas étonnant non plus, ces milliers de drapeaux palestiniens brandis par les supporters du Celtic de Glasgow lors de la rencontre face à l’Hapoel Beer-Sheva, en barrage aller de la Ligue des Champions.

    Pas étonnant enfin, ces fresques murales pro-palestiniennes dans le Belfast catholique ! Il y en a même à l’effigie de Kadafhi, pour le remercier de ses livraisons d’armes et de semtex, utiles aux attentats terroristes des années 80 dans des lieux publics.


    Je dois vous faire un aveu : le jeune catho que j’étais s’est laissé longtemps manipuler par la fable nationaliste des gentils républicains irlandais. J’y ai cru à toutes ces salades romantiques du patriote défendant sa terre, comme on nous l’a vendu au cinoche (Il était une fois la Révolution, Au nom du père, The Boxer,…). Puis est arrivé l’époque où le terrorisme islamique a commencé à essaimer dans le monde et en France. C’est là que j’ai ouvert les yeux sur la saloperie de ce mode d’action et ses racines principalement anarcho-gauchistes, aux antipodes de ma pensée.
    L'attentat de l'IRA à Hyde Park (Londres) contre des soldas de la cavalerie royale.
    Depuis, j’ai pris le temps de reprendre tout à zéro et relire autrement l’histoire. Les manifestants de la rue d'Isly (26 mars 1962 à Alger) n’ont pas eu droit au même traitement chanceux dans les livres d’histoire que ceux du "Bloody Sunday" (30 janvier 1970 à Derry). Il y a les mauvais (de droite) et les bons (de gauche) manifestants semble-t-il ! De même qu’aucun groupe de rock ne chantera jamais le "Bloody Monday" anti-protestants (9 morts dont une fillette de 13 ans) du 30 janvier 1970, ou le "Bloody Friday" suivant (18 soldats anglais tués dans une embuscade de lâches). Peu de critiques aussi sur les contradictions entre les accointances marxistes des pro-IRA et leur catholicisme papiste, tant honnis par la bien-pensance médiatique. Là aussi, il y a le bon et le mauvais catholicisme apparemment ! Enfin, vous ne trouverez aucun historien honnête pour reconnaître le rôle essentiel des milices protestantes loyalistes, excédées par le laxisme de Londres, dans l’anéantissement méthodique de la vermine terroriste républicaine marxiste, obligeant cette dernière à demander la paix.

    J’ai longtemps critiqué le protestantisme, notamment scandinave et germanique, pour sa candeur à l’égard de la gente tiers-mondiste et son idéologie social-démocrate de mièvres, mais je dois bien reconnaître que le catholicisme romain est en train de faire pire en matière de naïveté collabo.

    Le Droitiste


    0 0

    Un vrai cadeau, tellement c’est du concentré ! Et encore, sur 495 commentaires, j’ai dû faire un tri minimum tellement ça purulait (voir ci-après) ! Certains messages étant là depuis 14 heures, alors que la dernière publication sur la page date d’une heure, confirme l'absence complice de modération des administrateurs.

    Et tout ce temps perdu à maquiller leur antisémitisme avec des articles, débats, conférences, vidéos,… de bonnes consciences anti-sionistes.

    Au fond, je devrais remercier le Trés-Haut d'avoir permis l'émergence de Soral, afin de trier le bout grain du mauvais dans le camp droitiste. Avec ER, le dhimmi de droite retrouve sa place auprès de son maître antisémite mahométan, comme le gibier naïf se laisse attirer par l'appeau du chasseur.

    Echantillon de 19 messages sur la page Facebook
    de Egalité & Réconciliation
    - à la suite de la vidéo sur la LDJ -




    0 0


    C’est l’impression qui ressort de l’interview de Victor-Alfonso Lenta, volontaire français parti se battre pour le Donbass, dans l’émission du "Libre Journal de l’identité"sur Radio Courtoisie (6 janvier 2017)

    Vu le CV du bonhomme (nationaliste révolutionnaire, tiers-mondiste, complotiste, Dieudonniste, …), je m’attendais à une énième émission "brosse à reluire" pour lustrer le blason de la Sainte Russie sauveuse d’une Ukraine déstabilisée par le complot mondialiste judéo-maçonnique. Et en fait non ! Sans vraiment s’en rendre compte, le témoignage de Lenta va nous décrire une réalité du terrain moins reluisante de celle de la propagande distillée par une frange de la sphère nationaliste française.

    Pour commencer, on apprend que les combattants pro-russes refusent farouchement le qualificatif de «nationalistes» préférant celui « d’antifascistes». Et toc, pour les aficionados du nationalisme ! On comprend mieux la présence d’antifas occidentaux (notamment espagnols) dans les rangs séparatistes. On apprend même qu’ils préfèrent volontiers le qualificatif « d’impérialistes» (sous-entendu : russes) ! Re-toc, pour les adeptes de l’anti-impérialisme et leur bible "Comprendre l’Empire" !
    A droite, le drapeau républicain espagnol des volontaires antifas espagnols.

    Concernant l’amour indéfectible des républiques séparatistes pour la Russie, et vice versa, la réalité semble moins évidente. « La Novorussia, la république autonome, l’indépendance, ils (les habitants du Donbass) n’en voulaient pas ! Il se sont laissés tenter par la frange radicale !» confie Lenta. C’est « Igor Strelkov (ancien militaire russe, mercenaire et garde du corps d’oligarques) qui a formé des milices en Crimée pour aller faire la guerre dans les républiques du Donbass, en mai 2014 » avoue-t-il. Et poursuivre : « La Russie n’avait pas envie que cela prenne de l’ampleur…, on se cachait, on a été en prison d’ailleurs (à cause du FSB opposé à la présence d’étrangers dans les milices) ». 

    A l’écouter, la fameuse guerre patriotique ressemblait plus à une guerre de clans : « Il y avait des frictions au sein du camp pro-russe… Tous avaient des intérêts différents… Il y avait les politiques qui voulaient faire carrière sous les drapeaux des nouvelles républiques… On avait des chefs de guerres révolutionnaires qui voulaient garder le pouvoir sur leurs milices… On avait des pro-russes qui suivaient juste les instructions du Kremlin pour la géopolitique ».

    Concernant la soit-disante manipulation américaine dans ce conflit, Lenta démonte implicitement cette foutaise et confirme les enjeux oligarchiques, puisqu’il confie : « Il faut faire la différence entre l’armée de conscription ukrainienne, qui eux ne veulent pas faire la guerre à leurs frères, et les bataillons politiques financées et motivés ». Et de reconnaître que les principaux bataillons extrémistes ukrainiens sont financés par oligarque Igor Kolomoiski, 2ième fortune d’Ukraine « Pas content contre Petro Porochenko (Président actuel) qui lui a nationalisé sa banque ». Sans oublier l’oligarque Rinat Akhmetov, pro-russe, passé dans l’autre camp par peur de perdre sa fortune à cause des séparatistes. 

    Difficile de taxer Victor Lenta d’accointances pro-ukrainiennes ! Les vérités sortent plus souvent de la bouche des gens de terrain que celle des youtubeurs français de la speudo-dissidence dans leur canapé rouge.

    Le Droitiste


    0 0


    Le petit speech gauchiste de Meryl Streep, lors de la cérémonie de Golden Globes, repris en cœur par toute la classe médiatique, tel un événement majeur, démontre le niveau d’intoxication et de propagande où nous sommes. Digne de la Propagandastaffel ! Et ils risquent de nous refaire le coup pour les Oscars, le Festival de Cannes et chaques événements cinéma ! 

    L’omerta sur les stars hollywoodiennes soutenant Trump, ou le silence du ras-le-bol de ceux demandant juste le respect du vote populaire, sans être pro-Trump (ex : Tom Hanks, Zoé Saldana,...) est édifiant ! Le maccarthysme et les listes noires sont de retour apparemment !

    Une manipulation grossière qui risque de creuser encore plus le fossé entre le peuple et les médias ! Pour preuve, la dernière sortie de Nicole Kidman !

    C'est stars d'Hollywood qui supportent Trump ou refusent de tomber dans le politiquement correct de l'anti-Trump

    Clint Easwood
    « Il faudra que je vote Trump, parce qu'Hillary Clinton a dit qu'elle suivra les pas d'Obama ! ».

    Kurt Russel
    Il a condamné publiquement les attaques de Meryl Streep contre Trump aux Golden Globes.

    Mel Gibson et Vince Vaughn
    Acteurs de droite, ils n’ont pas apprécié le speech gauchiste de Meryl Streep pendant les Golden Globes.


    Jeff Bridges
    « Je suis derrière ce mec, Monsieur Trump. Une des choses les plus séduisantes chez lui est son imprévisibilité ! ».

    John Voight
    « Que Dieu protège la vérité et que Donald Trump soit élu !».

    Gary Busey
    « Je le connais personnellement... C'est un bon gars... Il peut changer le pays après les huit dernières années ! ».

    Robert Davi
    « Je veux que chacun et chacune d'entre vous relève le défi déplorable de voter Trump/Pence 2016 ! »

    Rob Schnedier
    « Il est vrai, les Russes ont peut-être truqué l'élection en montrant que les démocrates ont définitivement truqué l'élection.».

    Nicole Kidman
    « Maintenant que Trump est élu président, nous devrions tous le soutenir ! ».

    Stephen Baldwin
    « Je pense qu'il est fantastique. Je l’adore. Je pense qu'il fera un grand président ! ».

    Bruce Willis
    En portant la casquette officielle de la campagne présidentielle de Donald Trump, chez Jimmy Fallon, l'acteur a afficher ses préférences politiques. 

    Sylverster Stallone
    « J'aime Donald Trump ! ». Trump lui a proposé un poste pour le Fond national des arts, mais Stallone décline la proposition.

    Steven Seagall
     En faveur de Trump, notamment après sa victoire pour le féliciter et réclamer qu'il « rende à l'Amérique toute sa grandeur ! ».

    Chuck Norris
    Il a appelé les électeurs de tous horizons à faire bloc derrière Donald Trump pour empêcher les démocrates de prendre le pouvoir.

    Dwayne Johnson
    Il a crié haut et fort son soutien pour le nouveau président des Etats-Unis. 

    Lou Ferrigno
    «Je souhaite le meilleur à Donald. C’est un gars fabuleux… Donald Trump fera un bon président ! ».

    Antonio Sabato
    « Donald Trump croit en une Amérique, avec la liberté et la justice pour tous. Avoir des frontières sûres, la protection de nos citoyens, rien de tout cela est odieux. ! ».

    Hulk Hogan
    Il se voyait bien un temps collistier de Trump.

    Stacey Dash
    « Il sait comment gagner…Nous le soutenons. Les gens aiment Trump parce qu'ils sont fatigués d'être bousculés ! ».

    Scott Baio
    Soutien de Trump, il a ouvert la dernière convention républicaine pour lui.


    etc...


    Le Droitiste

    0 0
  • 01/21/17--03:27: Trumpisation de la France

  • Ils étaient une quarantaine, à l’appel du collectif Francs-Citoyensà avoir investi un lieu symbolique de la capitale pour célébrer l’investiture de Donald Trump. 

    Quel meilleur endroit que le Parvis des droits de l'homme, avec la Tour Eiffel en arrière plan, pour défendre l’article 19 de la déclaration universelle : « Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions…» au moment où les fascites rouges du monde entier avaient donner comme consigne de semer la terreur et la violence contre les partisans de Trump !



    De son côté, le Comité Trump France célébrait l’investiture, avec une soirée privée, dans un autre endroit de la capitale. 

    Dans une France lobotomisée par la bien-pensance et sous la coupe réglée des grands médias totalement acquis au politiquement correct (on l’a encore vu avec 8 heures de dégueuli militant et orienté en direct), c’est un signe supplémentaire du réveil des français !

    Le Droitiste 


older | 1 | .... | 3 | 4 | (Page 5) | 6 | newer